BIENVENUE SUR LE SITE DES ETABLISSEMENTS MUTUALISTES LOIRE ET HAUTE-LOIRE

 

Vos questions sur l'audition

Votre audition

Quelles précautions prendre pour prévenir une baisse de l’audition ?

 La seule véritable mesure que l’on puisse prendre pour protéger ses oreilles est d’éviter l’exposition aux sons forts. Les bruits de niveau modéré, même gênants ne sont pas une cause de surdité. Une bonne hygiène de vie constitue également un élément favorable à la conservation d’une bonne audition.
  

Quels sont les premiers signes d’une baisse d’audition ?

 Un des premiers signes d’une baisse d’audition est une mauvaise compréhension des conversations à plusieurs (lors de repas, de réunion, …) dans un environnement bruyant, devant la télévision. Par la suite, lorsque la baisse de l’audition se poursuit, on règle le son de la télévision de manière anormalement élevée, on parle souvent plus fort, puis on perd de plus en plus le fil des conversations.
 
Lorsqu’on remarque que l’on entend mal, que faire pour corriger cette baisse de l’audition ?
 
La première chose à faire est de consulter rapidement un médecin ORL qui fera le diagnostic et indiquera si la personne peut bénéficier d’un traitement ou être opérée. Dans les autres cas, et lorsque la perte auditive est suffisante, il pourra prescrire le port d’aides auditives.
 
  

Votre appareillage

Faut-il appareiller une ou deux oreilles ?

 Dans la majorité des cas, la perte auditive est bilatérale. L’appareillage stéréophonique  ou bilatéral sera le mieux adapté pour percevoir de nouveau les sons de votre environnement. Il permet une meilleure localisation de sons, une meilleure appréciation des distances et favorise une meilleure compréhension de la parole.
 

Qu’est ce qu’une aide auditive numérique ?

 Elle a révolutionné la correction auditive. Les aides auditives sont aujourd’hui toutes numériques. Cette technologie amplifie les sons de facon plus claire et plus naturelle. Elle est équipée d’un micro-processeur qui analyse le son pour l’adapter automatiquement au besoin auditif et à l’environnement du porteur.
 

Faut-il prévoir un temps d’adaptation aux aides auditives ?

 L’essai de 1 mois proposé dans les centres Audition Mutualiste constitue une période d’adaptation pour que le porteur puisse se familiariser avec ses aides.
  
 

L’entretien de votre appareillage

Faut-il retourner régulièrement chez l’audioprothésiste pour faire contrôler son appareillage ?

Lorsque l’audioprothésiste aura procédé aux premiers réglages, il proposera à son patient des visites de contrôle régulières. Ces visites, comprises dans le prix de l’appareillage, sont importantes et permettent de procéder à des ajustements de réglage de l’appareillage.
 

Comment entretenir les aides auditives ?

 Il convient de nettoyer l’intra (la partie de l’appareil située dans l’oreille) ou l’embout du contour de façon  régulière, avec une solution spéciale conseillée par votre audioprothésiste. Une gamme de produits au label Audition Mutualiste a été spécialement conçue à cet effet. Le suivi (nettoyage, réglage de l’appareil…) est effectué par l’audioprothésiste sans limitation de durée.
 

Que faire en cas de panne ?

Si l’aide auditive ne fonctionne pas, il convient de vérifier d’abord qu’elle est bien en position marche, que les piles ne sont pas usagées et qu’elles sont bien positionnées. Si l’appareil nécessite une réparation et dans la limite des stocks disponibles, les centres Audition Mutualiste prêtent un appareil pour remplacer le défectueux.
 
 

Comment améliorer davantage le confort auditif ?

 Certains accessoires peuvent améliorer le confort auditif :
  • le casque de télévision (amplifié et sans fil)
  • le téléphone amplifié, fixe ou portable
  • le réveil vibrant
  • la signalisation lumineuse et vibrante
  • les bouchons anti-bruit et anti-eau
  • les systèmes de connectivité sans fil (bluetooth…)
 
  

Le financement de votre appareillage

Le remboursement par la Sécurité Sociale des aides auditives dépend de l’âge et du type de handicap.
Nos assistantes vous conseilleront et vous accompagneront dans les demandes d’aides au financement possibles.
Nos centres Audition Mutualiste sont partenaires de nombreuses mutuelles, ils pratiquent le Tiers-Payant, ils sont conventionnés Kalivia…